ASSURANCE VIE

 

 

Synthèse : 

L’assurance vie est le produit de placement financier préféré des français. C’est un produit d’épargne qui permet une multiplicité des supports d’investissement. Elle propose des rendements très intéressants et sa fiscalité est avantageuse notamment en matière de transmission.

Souvent mal comprise par les français, l’assurance vie fait l’objet d’idées reçues. Ce produit de placement est pourtant un produit indispensable dans son portefeuille d’actifs.

L’ASSURANCE VIE : COMMENT FONCTIONNE CE PLACEMENT ?

L’assurance vie est le véritable « couteau-suisse » de l’investissement. C’est un placement très puissant que toutes les banques proposent à leurs clients et c’est justifié. C’est un investissement sur le long terme qui permet de bénéficier de rendements moyens à 3 %, bien supérieurs au livret A à 0,75 %. Il s’agit là du meilleur placement avec le PEA qui permet d’investir en actions dans des entreprises européennes.

Il existe deux types de supports en assurance vie :

  • Les fonds euros qui sont investis essentiellement en obligations d’Etats européens ce qui permet de garantir des rendements sécurisés (à hauteur de 2 % maximum)
  • Les unités de comptes sont investies en actions, obligations ou dans des actifs immobiliers ce qui permet de diversifier son portefeuille d’actifs. Le couplage des performances et la mutualisation des risques permettent une espérance de gains élevés à long terme.

Une assurance vie peut être:

  • Monosupport  (simplement en fonds euros)

Dans le cas d’une assurance vie monosupport, il est possible de réaliser un transfert Fourgous afin de modifier les allocations des supports d’investissement et de modifier son allocation, en ajoutant des unités de compte.

  • Multisupport (constituée de fonds euros et d’unités de compte)

Chaque client à une appétence au risque modélisée par une échelle de risque allant de 1 à 10. Le profil de risque (défensif, modéré, offensif) du client est à prendre en compte lors de l’allocation de ses supports d’investissement afin de répondre à ses objectifs.

Il faut savoir que la volatilité est importante dans une assurance vie en unités de compte. C’est à dire que les rendements peuvent varier à la hausse ou à la baisse de manière brutale et inversement.

Il est également déterminant de choisir les modes de gestion de son assurance vie:

  • Libre (l’épargnant choisit ses supports)
  • Pilotée (par une société de gestion)

Dans une gestion pilotée, une société de gestion s’occupera de gérer vos actifs et d’arbitrer vos fonds.

Le cabinet Zammit Conseils&Patrimoine vous conseille de déléguer cette gestion à des experts. En effet, l’étude des marchés boursiers prend beaucoup de temps et elle nécessite de réelles connaissances.

LA FISCALITÉ DE L’ASSURANCE VIE : QUELS AVANTAGES ?

  • Possibilité de posséder plusieurs assurances vies
  • Une offre large et complète sur le marché
  • Une fiscalité avantageuse au bout de 4 ans et de 8 ans.
  • Jusqu’à 152 500€  de sommes versées sans régler aucun frais de succession

ASSURANCE VIE 2019 : HALTE AUX IDÉES REÇUES

L’argent investi dans un contrat d’assurance vie n’est pas bloqué pendant 8 ans, un rachat partiel ou total est réalisable. Il faut savoir que le contrat d’assurance vie n’est pas transférable. L’assurance vie n’est pas une assurance-décès. Elle permet de bénéficier d’avantages fiscaux pour la transmission aux bénéficiaires en cas de décès. Tout épargnant peut posséder plusieurs assurances vie. Ce n’est pas un produit réservé aux « riches », l’épargnant peut accéder à un contrat d’assurance vie dès 100 € de capital. L’assurance vie n’est pas un produit risqué, tout dépend de votre allocation d’actifs.

PRENEZ LE TEMPS DE CHOISIR VOTRE ASSURANCE VIE

  • Les frais sur versements et frais de gestion peuvent vous faire gagner des milliers d’euros dans le temps.
  • L’assurance vie n’est pas transférable donc le choix de votre assureur est primordial
  • La clause bénéficiaire du contrat d’assurance vie est un élément clé car elle permet de désigner le bénéficiaire du contrat au décès du souscripteur

Vous l’aurez compris, le cabinet Zammit Conseils& Patrimoine vous conseille fortement d’y réfléchir. Souscrire une assurance vie, c’est acter le décompte lié aux avantages fiscaux. Il est donc nécessaire d’y verser le minimum afin de débloquer le compte à rebours. Il peut-être également intéressant de cumuler la souscription d’une assurance vie à celle d’un investissement en Pinel sur Bordeaux.

 LES ÉTAPES POUR LA SOUSCRIPTION D’UNE ASSURANCE VIE
  1. Décider du mode de gestion de votre assurance vie selon votre profil
  2. Choisir l’assureur
  3. Souscrire le contrat
  4. Entretenir la relation avec votre conseiller pour se tenir informés de vos performances et l’évolution de votre situation

PRENONS CONTACT, NOUS SOMMES À MÊME DE VOUS CONSEILLER SUR VOTRE PLACEMENT !

N’hésitez pas à nous contacter via le le formulaire ci-dessous pour toutes vos questions quant aux contrats d’assurances-vie ou pour recevoir notre sélection d’assureurs et de sociétés de gestion:

La société Zammit-conseils-patrimoine.fr est propriétaire et exploitante de ce site internet. Les informations transmises via ce formulaire seront traitées uniquement par ses équipes dans la plus stricte confidentialité, et ne seront en aucun cas communiquées ou vendues à des tiers. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données transmises.

12 + 2 =